Lire « Boza ! » pour comprendre le parcours des adolescents migrants

« Tu veux savoir ce qui m’a conduit à prendre la route de l’exil à quinze ans ? D’accord, je vais tout te confier et tu vas être renversé. Tu es prévenu ! Mes mots seront durs, car la réalité est brutale. Mais je vais aussi te faire rire, je suis beau gosse et j’ai la tchatche. Je te demande une seule chose : ne me juge pas, ça n’a pas de sens d’appliquer ta morale à ma vie. »
Né dans un bidonville de la banlieue de Douala au Cameroun, Petit Wat est un adolescent haut en couleurs qui fait les quatre cents coups avec ses copains. Mais, sans avenir chez lui, il prend la douloureuse décision de partir pour accomplir son rêve : faire un boza, passer en Europe.
Dans Boza !, Ulrich Cabrel et Étienne Longueville proposent un regard inédit sur les réalités migratoires. La verve des personnages et l’humour du narrateur contrastent avec les enfers qu’ils traversent, offrant à ce roman d’aventures une tonalité et un rythme captivants.
– Présentation de Boza ! par les Editions Philippe Rey –

« Un roman passionnant, dur comme l’est la réalité, qui raconte l’enfer de la route migratoire. » Le Télégramme

Pourquoi ce livre est-il aussi important ? Parce qu’on sait tous l’enfer que traversent les migrants vers l’Europe, quel que soit leur âge ou leur parcours. Mais cela reste des chiffres abstraits, des concepts éloignés… jusqu’à ce qu’ils deviennent des personnes de chair et d’os que nous rencontrons.

Ulrich a été accueilli par Etienne dans le cadre de son accompagnement par Cajma22, aujourd’hui majeur il prépare son bac et réfléchit à son avenir. C’est dans ce cadre apaisé qu’ils ont ensemble mis sur le papier une histoire personnelle qui raconte un phénomène universel.

Continuer la lecture de « Lire « Boza ! » pour comprendre le parcours des adolescents migrants »

« J’aimerais aider, mais je ne sais pas comment… »

 

A Cajma22, nous sommes convaincus que la fraternité est l’essence même de notre humanité. C’est pourquoi nous nous battons pour que les droits des adolescents migrants, aussi nommés mineurs non accompagnés, soient reconnus.

 

Parmi ces droits fondamentaux, il y a la sécurité et la mise à l’abri.

Lorsqu’ils arrivent en France, au terme d’un périple violent et dangereux, ces adolescents sont en état de stress post-traumatique. La traversée du désert et de la Méditerranée, la brutalité des passeurs qui n’hésitent pas à torturer et violer, la peur constante et un nombre incalculable de fois la mort si proche… Après des mois à essayer de survivre coûte que coûte, le quotidien s’apaise mais les maux ne disparaissent pas pour autant. Les méandres de l’administration française et la limite des moyens de l’aide sociale à l’enfance laissent beaucoup de ces adolescents et adolescentes sur le carreau. Exclus des dispositifs d’Etat, ils se retrouvent à la rue et perdus face à un système qu’ils ne comprennent pas.

Continuer la lecture de « « J’aimerais aider, mais je ne sais pas comment… » »

Rassemblement pour le 30ème anniversaire de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant

Dans le cadre du 30ème anniversaire de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant, de nombreuses organisations dont Cajma22 appelaient toutes les personnes professionnelles et citoyennes à se rassembler mercredi 20 novembre 2019, devant le Conseil Départemental à Saint-Brieuc pour protester contre le traitement subi par les jeunes migrants isolés et contre la non reconnaissance des droits de ces parents et enfants qui vivent dans la rue alors qu’ils sont venus jusqu’à nous chercher secours et sécurité.

Retrouvez ici la déclaration de Françoise Valy, présidente de Cajma22.

Assemblée Générale – Vendredi 24 Mai !

Cajma a maintenant 1 an ! Pour son premier anniversaire, rien de mieux qu’une belle Assemblée Générale qui se déroulera le vendredi 24 mai à l’Espace Culturel Grand Pré à Langueux (salle Grand Large) à partir de 18h. Ce sera l’occasion de faire le point sur l’évolution du collectif, les chantiers entrepris, les projets… et un moment d’échanges important. Nous espérons que vous serez nombreux à y assister, à apporter vos remarques et idées.

Et un anniversaire, ça se fête ! A partir de 20h, vous êtes tous invités à la Grande Soirée Cajma, jeunes et familles, bénévoles et amis,…

Spectacle « Douar » avec jeunes de l’asso. – Dès le 20 Avril 2019

Monique Lucas et Diane Giorgis, comédiennes et metteuses en scène, en partenariat avec le Conservatoire de Saint-Brieuc, proposent depuis novembre 2018 le projet « Herbes folles et macadam ». Il s’agit de mettre en place un espace de rencontre à travers la création théâtrale pour des jeunes du conservatoire et des jeunes mineurs étrangers isolés vivant à Saint-Brieuc et sa région (dont plusieurs jeunes de l’associaton).

Nous aurons la chance de découvrir leur spectacle nommé « Douar » dès le samedi 20 avril à 16h à la Briqueterie à Langueux. Pour ceux qui ne pourront y assister ce jour-là, vous les retrouverez aussi à :

  • Dinan, au théâtre des Jacobins , samedi 25 mai à 20h30
  • Rostrenendimanche 26 mai à 14h30
  • Pordic, au théâtre de la Ville Robert, mardi 28 mai à 20h30
  • Saint-Brieuc, au Conservatoire, dimanche 30 juin à 15h (horaire à confirmer)

Prochaines Réunions – Janvier 2019

# Mardi 22 janvier à 19h – l’Orangerie, 39 rue de l’Aubépine à Langueux
Réunion « Soutien scolaire » : pour bénévoles et futurs bénévoles.

# Mercredi 23 janvier de 18h à 20h – l’Orangerie, 39 rue de l’Aubépine à Langueux
Café Cajma : ouvert à tous !

# Lundi 28 janvier de 18h à 20h – l’Orangerie, 39 rue de l’Aubépine à Langueux
Réunion d’information pour les nouveaux accueillants.

Cajma22 sur France Culture !

Inès Léraud, journaliste France Culture pour l’émission bien connue « Les pieds sur terre » était présente avec son micro pour questionner jeunes et familles. Elle nous a offert un beau cadeau de Noël le 25 décembre avec la diffusion de son reportage. Vous pourrez aussi y entendre Françoise qui revient sur l’histoire de l’association : à ne pas louper d’une oreille !
https://www.franceculture.fr/emissions/les-pieds-sur-terre/changer-le-monde-24-un-conte-de-noel

Le passage sur Cajma commence au bout de 20 min.

Une bien belle « Soirée Cajma » pour bien finir l’année !

Beaucoup, beaucoup de monde mercredi 19 Déc. (salle Ondine au Grand Pré – Langueux) pour ce dernier Café Cajma 2018, transformé pour l’occasion en Soirée Cajma : jeunes et moins jeunes, accueillants, adhérents, bénévoles, ami-e-s,… Qu’il est bon de voir que nous sommes nombreux à aimer accueillir, aider et soutenir ! Et en plus à partager un excellent repas (merci aux jeunes pour leur aide). Encore une occasion de faire découvrir notre association à de futurs accueillants, de partager les expériences, et de discuter avec les jeunes.

Les cours Cajma de soutien scolaire des lundis 12 et 19 novembre et 17 décembre ont été remplacés par des matinées « découverte du travail du bois » grâce à l’association « l’Atelier Régional du Bois Ludik » qui nous a offert 9 h de cours dans ses ateliers au Carré Rosengart à Saint-Brieuc ! Cela a particulièrement plu aux jeunes qui étaient tous très appliqués.  Un grand merci à Gweltas et Sylvia !

Le journal Le Télégramme en a parlé dans un article intitulé « Quand le travail du bois repousse les frontières » !

https://www.letelegramme.fr/cotes-darmor/saint-brieuc/jeunes-migrants-quand-le-travail-du-bois-repousse-les-frontieres-22-11-2018-12141571.php?fbclid=IwAR0ZrxtA-ZXu964dhKgIyEGX44_OyL5wsz-K8PSGU5M96t1UNdM769N42tw